PRECIS DE COMPTABILITE I

 © 1991 John Petroff. Traduction 2003 Naoual Jidal

 

Chapitre 5:

PRÉPARATION DES RELEVÉS DES COMPTES FINANCIERS

 

LE COMPTE DE RESULTAT

Le compte de résultat est généralement préparé sous deux formes: étapes multiples et étape unique. Dans le cas des étapes multiples, les produits (revenus) sont souvent présentés en détail, le coût des marchandises vendues est soustrait pour obtenir le bénéfice brut, les charges d'exploitation sont séparées des autres dépenses, et le produit d'exploitation est séparé des autres revenus. Dans le compte de résultat à étape unique, toutes les dépenses sont combinées dans une unique section comprenant le coût de marchandises vendues.

 

ETAT DES ÉXCÉDENTS NON DISTRIBUÉS

L'état des excédents non distribués est un historique du compte des excédents non distribués. Ce document commence habituellement par le solde final de la période passée, puis présente le revenu ou la perte nette, le paiement des dividendes et d'autres éléments affectant le compte des éxcédents non distribués. Il est possible de combiner le récapitulatif des excédents non distribués et le compte de résultat. Ceci est principalement fait pour la simplicité.

BILANS
Le bilan peut être représenté sous deux formes: sous forme de comptes et en forme de rapport. La forme de comptes énumère tous les comptes d'actif du côté gauche du bilan, et tous les dettes/ obligations et comptes de capitaux propres sont énumérés du côté droit. La forme de rapport énumère tous les comptes dans un ordre de haut en bas commençant par les capitaux, les dettes, et finissant avec les actifs. L'actif et le passif doivent être positionnés selon leur liquidité ou leur utilisation. Les capitaux qui sont généralement liquides ont une échaéance à moins d'une année. Ce sont les capitaux courants. Les capitaux qui sont permanents de nature, ont une durée de vie à plus d'un an. Ce sont les capitaux permanents. Le passif (ou dettes) est classifiée du court terme vers le long terme selon leur maturité.

REGULARISATIONS ET ECRITURES DÉFINITIVES
Le livre-journal fournit les informations requises pour les écritures de régularisation. Les écritures de régularisation impliquent l'actif, le passif, les charges, et les comptes de produits. Des écritures de régularisation spéciales sont exigées pour l'inventaire:
- Débit du sommaire de revenu et crédit du compte inventaire initial
équilibre, et
- Débit de l'inventaire final et crédit du sommaire de revenu pour la fin
.

REGULARISATIONS ET ECRITURES DÉFINITIVES
Après que toutes les écritures de régularisation soient passées, il faut passer les écritures définitives pour tous les comptes provisoires. Les ventes, les comptes de produits, les retours de marchandises et les remises sur achats, et les escomptes d'achats sont débités à la fin, et le compte récapitulatif de revenu est crédité pour le total. Les dépenses, les achats, les escomptes sur ventes, les retours et remises sur ventes, et le transport sont tous crédités pour clôre l'exercice, ainsi que le compte récapitulatif de revenu est débité pour le total. Le débit de revenu ou le solde récapitulatif est fermé aux capitaux propres de propriétaire ou au compte des excédents non distribués. Le compte de dividendes est crédité et les excédents non distribués sont débités si des dividendes ont été payés pendant l'année.

INVERSEMENT DES ECRITURES
Puisque quelques écritures de régularisation exécutées à la fin d'une période financière perturbent les transactions courantes, elles sont simplement inversées le premier jour de la nouvelle période. Il s'agit d'inverser exactement l'écriture de régularisation en début d'exercice. Un exemple d'une écriture de régularisation qu'on inverse généralement concerne le compte Salaire ou Honoraires. L'inversement des écritures est opéré pour réduire les erreurs et gagner du temps. Cette opération est facultative et certaines entreprises ne les exécutent pas.

ETATS FINANCIERS PROVISOIRES
Ce sont des états financiers qui sont préparés pour une période étalée sur moins d'un exercice comptable complet et désignés par le nom d'états financiers provisoires. Les données qui y sont reportées sont obtenues à partir du journal-livre. Il n'est pas nécessaire d'apporter une correction ou écriture définitive aux comptes à ces états financiers provisoires puisque ce travail de correction est seulement nécessaire à la fin d'un exercice budgétaire ou d'une période comptable.

CORRIGER LES ERREURS
Dépendament du type d'erreur et du moment où on la découvre, le procédé de correction diffère.
1) - Quand une écriture comptable est incorrecte et n'a pas encore été rapportée, une ligne devrait être tracée sur l'erreur et le titre ou le solde correct devrait être écrit.
2) - Quand une écriture comptable a été signalée inexactement, il est
nécessaire de tenir un journal et signaler d'une écriture corrective.
3) - Quand une écriture comptable est correcte mais a été rapportée inexactement,
une écriture corrective devrait être apportée.

Tests

Devoirs

[Il est important pour nous de savoir ce que vous penser de ce chapitre.
Si vous avez un commentaire, une correction ou une question
se rapportant à ce chapitre, envoyez le à comments@peoi.org .]

Précédent: Entreprise de vente

Suivant: Accumulé-ajournements

.